Bienvenue

Dominoes stars est le premier réseau dédié aux dominos. Venez vous affronter à des milliers de joueurs en ligne. Vous pouvez être la prochaine star des jeux de dominos. Vous trouverez tous vos jeux de dominos préférés, des variantes amusantes, mais aussi pour les novices les régles et stratégies pour commencer à jouer aux dominos. Téléchargez notre logiciel gratuitement et commencez à jouer !

Les illustrations de l'hebdomadaire Charlie Hebdo

Charlie Hebdo illustrations Charlie hebdo est un journal francophone d'illustrations créé en 1970 par les Français François Cavanna et Georges Bernier surnommés Professeur Choron. En remontant un peu l'histoire, en octobre 1960 fut créé le mensuel Hara Kara par les mêmes fondateurs de Charlie Hebdo. Les illustrations aux caricatures méchantes étaient le centre du journal satirique dont la devise est « bête et méchant ». Le 3 février 1969, Hara Kiri Hebdo prit la place du mensuel. Le 22 de ce mois fut créé Charlie mensuel, une bande dessinée pour adultes. Contre toute attente, les choses se bouleversèrent pour le journal en 1970 après la mort de De Gaulle où il titrait « Bal tragique à Colombey : 1 mort ». Le ministre de l'Intérieur d'alors fait interdire Hara Kiri le 16 novembre 1970 après l'avoir censuré. Pour esquiver l'interdiction, entre détermination et passion au travail, une semaine après, c'est-à-dire le 23 novembre 1970 la même équipe de Français créa un nouveau journal francophone d'illustrations aux caricatures : Charlie Hebdo.

Après cette renaissance d'un ancien journal, Charlie Hebdo poursuit avec les illustrations et s'engage de plus dans l'investigation en France et un peu partout dans le monde. Il sort ses parutions tous les mercredis dans son style ironique jusqu'en janvier 1982 où il cessa son activité pour des raisons financières. Mais, en janvier 1991 et juillet 1992, il renaît deux fois avec une partie de l'équipe. De 1992 à nos jours en passant par 2006 où des caricatures de Mahomet ont été repris et déclenché de vives protestations ainsi qu'en 2011 où une partie de la maison de presse a été détruite par un incendie prémédité, l'hebdomadaire a compté de meilleurs dessinateurs. Tragiquement, le siège du journal fut l'objet d'un attentat perpétré le 7 janvier 2015. Douze personnes furent tuées. Charlie Hebdo ferma son site internet pour ne revenir qu'en octobre de cette même année. En peu de temps, l'internet a changé le visage du journal.

Les dessinateurs de Charlie Hebdo : illustration à la plume d'or

Depuis sa création, Charlie Hebdo pour ses illustrations, a toujours collaboré avec les meilleurs dessinateurs du domaine. Ses illustrations aux caricatures comptent parmi les meilleurs dans le monde francophone. Cet hebdomadaire compte les plus reconnus. Parmi les plus fidèles de la maison de presse, on retrouve Catherine Meurisse, Corinne Rey, Walter Foolz, Pascal Gros, Pierrick Juin, Laurent Sourisseau, Philippe Vuillemin, Bernhard Willem Holtrop. Le 7 janvier 2015, cinq anciens ont été tués lors de l'attentat du 7 janvier 2015. Jean Cabut dit Cabu, Georges Wolinski, Bernard Verlhac dit Tignous, Stéphane Charbonnier dit Charb et Philippe Honoré ont leur gravé dans les mémoires pour la liberté d'expression dans le monde. Après le 7 janvier des caricaturistes francophones et d'un peu partout dans le monde ont partagé des caricatures sur les réseaux sociaux pour leur rendre hommage.

Les illustrations marquantes de Charlie Hebdo

Comme le présente la rédaction de Bauer Presse dans l'histoire de Charlie hebdo, il y a des illustrations aux caricatures accompagnant des Unes vendu jusqu'à huit millions d'exemplaires. Voici quelques-uns de ces caricatures célèbres.

  • La caricature du 12 avril 1971 soutenant la légalisation de l'avortement.
  • La caricature du 6 janvier 1975 qui traitait des Iraniens qui s'exilent en Europe.
  • La Une de la renaissance de Charlie Hebdo en juillet 1992 Vendu à près de 120 000 exemplaires.
  • La reprises en février 2006 de 12 illustrations de Mahomet par Charlie hebdo. Elle suscite de vives réactions des musulmans un peu partout dans le monde.
  • L'illustration de Mahomet du 2 novembre 2011 « 100 coup de fouets, si vous n'êtes pas mort de rire » vendu à plus de 400.000 exemplaires et a suscité de nouveau des réactions.
  • L'image de la Une du 19 septembre 2012 : Les Intouchables 2, « Faut pas se moquer ! »
  • La parution du 7 novembre 2012 sur le l'homosexualité
  • La caricature du N° 1078 de Charlie Hebdo du 13 février 2013 parlant de la démission du pape.
  • l'illustration du 14 janvier 2015 paru après l'attentat. À la Une, « Tout est pardonné » frappé d'une caricature d'un musulman tenant en main une pancarte : « Je suis Charlie ». Cet article tiré a 3 millions d'exemplaires à sa sortie a atteint un record de vente de 8 millions d'exemplaires.

Un nouveau visage à travers l'internet

La naissance de l'internet a insufflé un nouveau dynamisme à la presse depuis son arrivé. Ceci a été démontré le lendemain de l'attaque de Charlie Hebdo en 2015. En peu de temps, les images ont circulé partout dans le monde et ce journal est passé de 10 000 Abonnés à 200 000 abonnés. Au demeurant, Charlie Hebdo, l'hebdomadaire aux illustrations avait compris l'importance de l'internet et était présent sur la toile au moyen des comptes Facebook et Twitter sans oublier son site internet sur lequel les Unes des parutions sont régulièrement publiées.